erreurs de blogueuse débutante

Toutes celles qui tiennent un blog te le diront. À un moment ou un autre, on commet forcément des erreurs de blogueuse débutante.

Personnellement, j’en ai vécu plusieurs.

Mais celles dont je te parle dans cette article m’ont véritablement freiné. J’espère donc que mon expérience t’aidera à les éviter ou identifier tes propres erreurs.

Sans plus tarder, voici mon Méa Culpa :

Erreur de blogueuse débutante #1 : Essayer de tout connaitre, tout apprendre

Parmi les erreurs de blogueuse débutante que j’ai commise, la plus commune est d’essayer de tout apprendre, tout maitriser.

J’ai dévoré des centaines de guides, essayé autant de formations (gratuites) que je pouvais, assisté à plusieurs dizaines de webinars.

Si tu pouvais voir tous les carnets de notes que j’ai remplis, tu éclaterais de rire. Je me suis transformée en véritable éponge absorbante!

En bref, je voulais que tout soit parfait. Mais tout ça n’a fait que renforcer mon syndrome de l’imposteur !

Résultat : j’ai repoussé et repoussé mes échéances. J’ai écris des dizaines d’articles qui ne verront probablement jamais le jour !

Crois-en mon expérience, rester en mode apprentissage trop longtemps est contre-productif. Cette démarche te fera perdre des semaines, des mois, des années entières.

=> Une fois que tu as trouvé un guide plus ou moins complet, lance-toi. Tu bénéficieras des retours de ton entourage ou des blogueuses plus expérimentées qui passeront sur ton blog. Il est préférable de publier et d’améliorer son texte que de ne jamais publier à force d’attendre la perfection.

#2 : Penser qu’il faut être exceptionnel pour créer un blog

Lorsqu’on passe son temps à surfer sur des blogs à succès, c’est facile de se laisser intimider et penser qu’on n’a rien d’exceptionnel à offrir. En tout cas, ce fut ma seconde erreur de blogueuse débutante.

Quand je lis les bios sur mes blogs préférés, , je réalise que ce sont des mères, des étudiantes, des personnes réelles, comme toi et moi.

Je ne dis pas que devenir blogueuse et facile. Mais il y a tellemnt de variétés dans la communauté des blogueurs ! J’ai trouvé des personnes très jeunes, très occupées, qui ont peu ou presque pas de formation en blogging qui réussissent tous les jours.

=> Pour avancer, accepte tes peurs et des doutes. Mais ne les laisse pas te controler ou te freiner. Avec les bonnes méthodes, tout le monde peut réussir dans le blogging.

Erreur #3 : Attendre le « bon moment » pour lancer son blog

Le bon moment pour se lancer… c’était HIER !

Ce blog a vu le jour en 2019. Mais il était dans ma tête depuis 2017. Oui, j’ai perdu 2 ans à force d’attendre le bon moment.

Mon objectif était de publier une vingtaine d’articles. J’ai donc attendu pour mettre le blog en ligne. Puis, je me suis dit que je voulais faire les photos pour mes articles. Jusqu’à ce jour, ce n’est pas fait ! Enfin, je me suis dit que je commencerais au début de l’année. Bref, je n’ai jamais été à court d’excuses !

Mais j’ai réalisé (un peu tard) qu’il n’y aura jamais de BON MOMENT. Je ne serais jamais totalement libre, je ne serais jamais totalement motivée.

=> Imagine où tu en serais si tu avais commencé il y a seulement 3 mois ! En effectuant quelques petites actions, jour après jour, tu réaliseras beaucoup plus qu’en planifiant une journée blogging dans 2 mois. Journée que tu repousseras probablement à plus tard…

Enfin : Ne pas considérer son blog comme un business

Je ne sais pas si tu souhaites monétiser ton blog, ou si c’est un hobby. Mais si tu choisis la première option, il te faut adopter cet état d’esprit dès le début de l’aventure.

Cela signifie que tu devras probablement investir dans ton blog. Tu devras peut-être suivre une formation en ligne, payer pour l’hébergement de ton blog, recourir aux services d’un graphiste, etc.

Ne commet pas l’erreur de vouloir tout faire toi-même et ne jamais aboutir à un résultat professionnel. Mais attention, l’inverse est également possible. Il est facile de vouloir acheter des options ou des plugins dont tu n’as pas besoin en tant de blogueuse débutante.

=> Apprends à reconnaitre les dépenses nécessaires. Par exemple, si tu as déjà parcouru une vingtaine de guides gratuits sur la création d’un blog, pas la peine de choisir une énième formation payante. Le contenu n’est pas si différent de tout ce que tu as lus auparavant. Tu dois juste apprendre à synthétiser et retirer les infos les plus utiles.

Peut-être commets-tu d’autres erreurs de blogueuse débutante ? Quelles qu’elles soient, ne les laisse surtout pas t’empêcher de réaliser ta passion et commencer ton aventure.